Entretien du système SAP Ariba

En raison d'entretien planifié, SAP Ariba ne sera pas disponible aux heures indiquées ci-dessous. Nous nous excusons pour tout inconvénient.

  • le samedi 2 mars de 15h00 à 23h00 (heure de l’Est).

Conditionneur de charge de particules d’aérosol

Numéro de sollicitation EN578-20ISC3/65

Date de publication

Date et heure de clôture 2023/03/17 14:00 HAE

Date de la dernière modification


    Description

    *** NOUVEAU – 10 mars 2023

    Une pièce jointe a été ajoutée. Le document comprend des questions et des réponses liées au défi.

    *Prière de noter que le site web SIC sera disponible le 26 janvier 2023 à 14:00 HAE

    Le présent avis du défi est publié en vertu de l’appel de propositions (003) du programme Solutions innovatrices Canada (SIC) (EN578-20ISC3). Pour obtenir des renseignements généraux sur le SIC, les soumissionnaires peuvent visiter le site Web du SIC à cet effet.

    Veuillez consulter les documents de l’appel de propositions qui contiennent le processus de soumission d’une proposition.

    Étapes à suivre :

    Étape 1 : lisez ce défi

    Étape 2 : lisez l’appel de propositions

    Étape 3 : proposez votre solution ici

    Titre du défi : Conditionneur de charge de particules d’aérosol

    PROMOTEUR DU DÉFI : Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

    Méchanisme de financement : contrat

    VALEUR MAXIMALE DU MARCHÉ

    De multiples contrats pourraient résulter de ce défi.

    Phase 1 :

    • Le financement maximal disponible pour tout contrat de la phase 1 résultant de ce défi est de : 150 000 $ CAD, à l'exclusion des taxes applicables, des frais d'expédition, de déplacement et de subsistance, selon les besoins.
    • La durée maximale de tout contrat de la phase 1 résultant de ce défi est de 6 mois (à l'exclusion de la présentation du rapport final).
    • Estimation du nombre de contrats de la phase 1 : 2

    Phase 2 :

    N.B.: Seulement les entreprises qui auront complété avec succès la Phase 1 seront invitées à soumettre une proposition pour la Phase 2.

    • Le financement maximal disponible pour tout contrat de la phase 2 résultant de ce défi est de : 1 000 000 CAD, à l'exclusion des taxes applicables, des frais d'expédition, de voyage et de séjour, selon les besoins.
    • La durée maximale de tout contrat de la phase 2 résultant de ce défi est de 18 mois (à l'exclusion de la présentation du rapport final).
    • Estimation du nombre de contrats de la phase 2 : 1

    Le fait de divulguer l'estimation du financement disponible n'engage aucunement le Canada à payer cette somme. Les décisions finales sur le nombre de bourses des phases 1 et 2 seront prises par le Canada en fonction de facteurs tels que les résultats de l'évaluation, les priorités ministérielles et la disponibilité des fonds.

    N.B.: les entreprises sélectionnées peuvent recevoir un contrat par phase, par défi. 

    Déplacements 

    Aucun déplacement n’est prévu pendant la phase 1. Les réunions de projet se tiendront par vidéoconférence. 

    Réunion de lancement

    Les autres communications pourront se faire par téléphone, par vidéoconférence ou par WebEx.

    Réunions d'étape

    Toutes les réunions d’examen de l’avancement des travaux auront lieu par vidéoconférence ou par téléconférence. 

    Réunion d’examen final

    Les autres communications pourront se faire par téléphone, par vidéoconférence ou par WebEx.

    Sommaire du problème

    Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) souhaite acquérir un conditionneur de charge de particules d’aérosol pouvant induire une distribution de charge unipolaire ou bipolaire sur une population de particules d’aérosol stable, reproductible, fiable et transportable, avec des pertes faibles et une efficacité de charge élevée.

    Énoncé du problème

    Le Centre de recherche en métrologie (MÉTRO) du CNRC possède une vaste expérience dans le domaine des mesures des aérosols. Les mesures des aérosols présentent des applications importantes dans la transmission des maladies, la surveillance de la qualité de l’air, le forçage climatique et la synthèse des nanomatériaux. MÉTRO mesure les aérosols dans ces domaines et cherche à réduire les incertitudes de mesures appréciables associées. MÉTRO utilise des instruments chargeant, soit de façon unipolaire ou bipolaire, les particules d’aérosol dans plusieurs applications pour lesquelles les particules doivent recevoir des charges électriques avant de passer dans ces instruments. Les systèmes de mesure comprennent le système d’analyse différentielle de mobilité (DMAS), l’étalon de masse de référence composé d’un électromètre et d’un analyseur centrifuge de masse de particules (CERMS), utilisé pour étalonner les instruments de mesure de la concentration massique des particules par rapport à un étalon traçable, et le système de mesure de l’efficacité de filtration des particules (PFEMS). Dans les systèmes DMAS et CERMS, les particules reçoivent d’abord des charges électriques et leur mouvement dans un champ électrostatique sert à classifier et à quantifier les propriétés des particules. L’étape de charge des particules, qui fait notamment appel à un conditionneur de charge, constitue une source d’incertitude implicite et un facteur limitatif dans les limites de détection et la résolution temporelle des systèmes de mesure. Les innovations visant à améliorer la charge des particules d’aérosol aideraient à réduire ces limites, un facteur essentiel à l’amélioration de la résolution temporelle, à la précision et à la stabilité de ces systèmes de mesure, ce qui, ultimement, contribuerait à améliorer les techniques de mesure des propriétés des aérosols.

    Résultats essentiels (obligatoires)

    Les solutions proposées doivent :

    1. produire une distribution de charge unipolaire et bipolaire (non simultanée, mais qui permet de passer de l’une à l’autre);
    2. produire des distributions de charge connues qui sont principalement en corrélation avec le diamètre de mobilité des particules. Dans le cas des particules sphériques, la charge moyenne de distribution de charge unipolaire doit se situer à ± 40 % de la valeur escomptée et la charge moyenne de distribution de charge bipolaire doit se situer à ± 30 % de la valeur escomptée;
    3. ne pas générer d’ozone ni d’autres gaz ou aérosols indésirables;
    4. avoir de faibles pertes de particules, avec des efficacités de transmission (à un débit volumétrique de 1,5 L/min, soit un débit type des instruments de mesure des aérosols) supérieures à 75 % pour les particules qui ont des diamètres de mobilité entre 10 nm et 25 nm, et supérieures à 90 % pour les particules qui ont des diamètres de mobilité entre 25 nm et 500 nm;
    5. avoir un temps de séjour inférieur à 20 s pour plus de 95 % des particules et pour un débit volumétrique de 1,5 L/min, soit un débit type des instruments de mesure des aérosols;
    6. produire une distribution de charge unipolaire avec une efficacité de charge extrinsèque par masse totale de particules supérieure à 80 % (pour une suie type provenant d’un laboratoire et ayant une distribution de la taille, selon le diamètre de mobilité, avec un diamètre moyen géométrique de 200 nm ± 20 % et un écart-type géométrique de 1,7 ± 20 %);
    7. ne pas utiliser de sources radioactives ayant une activité élevée qui requiert des licences d’utilisateur qui sont limitées à des endroits précis;
    8. être compacte, soit avoir un volume inférieur à 10 L, et être facile à transporter.

    Résultats souhaités supplémentaires

    Les solutions proposées devraient :

    1. contrôler les charges élémentaires moyennes par particule pour une particule ayant un diamètre de mobilité de 200 nm entre -4 et 0 lorsqu’elle est produite par une charge unipolaire négative, et entre 0 et 4 lorsqu’elle est produite par une charge unipolaire positive;
    2. permettre de passer d’une distribution à l’autre entre des distributions de charge unipolaire positive et négative et des distributions de charge bipolaire;
    3. produire une distribution de charge bipolaire connue pour des débits volumétriques élevés variant entre 1,5 et 5,0 L/min;
    4. produire des distributions de charge qui sont stables pendant une période de 8 heures, de sorte que, dans le cas des particules sphériques, la charge moyenne de distribution de charge bipolaire produite se situe à ± 30 % de la valeur escomptée et la charge moyenne de distribution de charge unipolaire produite se situe à ± 40 % de la valeur escomptée;
    5. produire une distribution de charge connue qui dépend principalement du diamètre de mobilité des particules et qui est grandement insensible à la distribution de charge initiale, de sorte que, dans le cas des particules sphériques ayant un diamètre de mobilité de 200 nm, peu importe leur charge élémentaire initiale entre -2 et 2, la charge moyenne de distribution de charge bipolaire finale se situe à ± 30 % de la valeur escomptée et la charge moyenne de distribution de charge unipolaire finale se situe à ± 40 % de la valeur escomptée;
    6. avoir de faibles pertes de particules, avec des efficacités de transmission (à un débit volumétrique de 1,5 L/min, soit un débit type des instruments de mesure des aérosols) supérieures à 85 % pour les particules qui ont des diamètres de mobilité entre 10 nm et 25 nm, et supérieures à 95 % pour les particules qui ont des diamètres de mobilité entre 25 nm et 500 nm.

    Historique et contexte

    Les techniques expérimentales de MÉTRO exigent des particules d’aérosol qui ont une charge, soit une distribution de charge neutre produite par un chargeur bipolaire ou une distribution de charge unipolaire forte. MÉTRO possède une solide compréhension de la théorie de charge et des limites des dispositifs de charge actuels, et il utilise des approches pour évaluer l’incertitude supplémentaire introduite par les limites des méthodes de charge existantes. Pour atteindre ses objectifs de recherche, MÉTRO doit réduire les incertitudes associées aux mesures des aérosols et également accroître la plage des mesures.

    Un produit qui donne les résultats essentiels souhaités aurait pour effet de révolutionner le domaine des mesures des aérosols. Un tel produit permettrait d’effectuer des mesures qui sont impossibles à l’heure actuelle et réduirait grandement les incertitudes associées aux mesures des aérosols. Le système CERMS est limité en raison de la capacité du chargeur unipolaire actuellement utilisé, qui a une pénétration d’environ 40 %. Cette capacité limite la plage des concentrations sur laquelle les instruments de mesure de la concentration massique peuvent être étalonnés, puisque plus de la moitié des particules sont perdues. Le système DMAS est limité en raison des endroits où il peut être transporté avec les chargeurs radioactifs de Kr-85 (non utiles pour les études de mesures sur le terrain) et des sources coûteuses de rayons X mous qui ont une courte durée de vie et une efficacité de charge présentant une plus grande incertitude dans la distribution des charges.

    Le Canada pourrait devenir un chef de file mondial en fournissant le conditionneur de charge de particules d’aérosol le plus efficace et le plus polyvalent. Les aérosols constituent une préoccupation sur les plans du forçage climatique et de la santé humaine, ainsi que de la qualité de l’air (intérieur et extérieur). Un produit amélioré contribuerait à accroître la qualité des mesures des aérosols, non seulement pour le CNRC, mais également pour les laboratoires de recherche et les sites de surveillance à l’échelle mondiale. Les données avec une incertitude moindre produites par des instruments utilisant ce conditionneur de charge de particules d’aérosol amélioré seraient plus utiles pour aider les décideurs à prendre des décisions reposant sur des données probantes. En plus des instruments CERMS, DMAS et PFEMS indiqués, il serait possible de combiner ce produit innovateur à plusieurs autres techniques de mesure des aérosols, notamment la granulométrie rapide, ainsi que les capteurs basés sur la charge unipolaire à coûts faibles et moyens. De plus, il pourrait y avoir des utilisations dans la production des nanoparticules d’ingénierie, comme la pyrolyse par pulvérisation à la flamme, et dans d’autres techniques de mesure, comme l’étape de précipitation et charge des particules pour la spectrométrie de masse avec désorption thermique et ionisation chimique. MÉTRO CNRC croit que la solution élaborée dans le cadre de ce défi donnera un produit commercial nettement supérieur à tous les autres produits sur le marché, en plus de répondre aux besoins propres à MÉTRO.

    ENQUÊTES

    Toutes les demandes de renseignements doivent être présentées à TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca au moins dix jours civils avant la date de clôture. Pour ce qui est des demandes de renseignements reçues après ce délai, il est possible qu'on ne puisse pas y répondre.

    *Comment préparer une soumission

    Durée du contrat

    Voir la description ci-dessus pour voir tous les détails.

    Accords commerciaux

    • Aucun accord commercial n'est applicable à ce processus de sollicitation

    Former un partenariat avec une autre entreprise

    La fonctionnalité permettant d'ajouter le nom de votre entreprise à la liste des entreprises intéressées est temporairement indisponible.

    Cette liste ne remplace pas et n'affecte pas les procédures de l'appel d'offres pour ce processus d'achat. Les entreprises doivent tout de même répondre aux demandes de soumissions et concurrencer en fonction des critères établis. Pour plus d'informations, veuillez lire les conditions d'utilisation.

    Coordonnées

    Organisation contractante

    Organisation
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    Adresse
    11, rue Laurier, Phase III, Place du Portage
    Gatineau, Québec, K1A 0S5
    Canada
    Autorité contractante
    Group, PSPC
    Adresse courriel
    TPSGC.SIC-ISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca
    Adresse
    10 rue Wellington
    Gatineau, QC, K1A 0S5
    CA

    Organisation(s) d'achat

    Organisation
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    Adresse
    11, rue Laurier, Phase III, Place du Portage
    Gatineau, Québec, K1A 0S5
    Canada
    Détails de l'offre

    Tous les détails concernant cette occasion de marché sont disponibles dans les documents ci-dessous. Cliquez sur le nom du document pour télécharger le fichier. Communiquez avec l'agent(e) de négociation des contrats si vous avez des questions concernant ces documents.

    Documents d'appel d'offres
    Titre du document Numéro de la modification Langue Téléchargements unique Date de l’ajout
    Anglais
    9
    Français
    1

    Consultez la page « Pour commencer » pour obtenir plus d’information sur la façon de soumissionner, et autres sujets.

    Admissibilité et conditions d’utilisation

    Les occasions de marché du gouvernement du Canada, ainsi que les avis d’attribution, les documents de sollicitations et autres documents sont disponibles sans frais sur AchatsCanada, sans devoir s’inscrire.

    Les informations peuvent être disponibles sur une autre source avant d'être disponibles sur AchatsCanada. Vous avez peut-être reçu ces informations via un distributeur tiers. Le gouvernement du Canada n'est pas responsable des avis d'appel d'offres ou des documents et pièces jointes qui ne sont pas accédés directement à partir d’AchatsCanada.canada.ca.

    Les appel d'offres ou avis d'attribution du gouvernement du Canada sont titulaire d’une licence du gouvernement ouvert - Canada qui régit son utilisation. Les documents de sollicitation et / ou les pièces jointes à l'appel d'offres sont protégés par le droit d'auteur. Veuillez consulter les conditions d’utilisation pour obtenir plus d'information.

    Détails

    Type d’avis
    Demande de propositions
    Langue(s)
    Anglais, Français
    Région(s) de livraison
    Canada
    Région de l'appel d'offres
    Canada
    Méthode d'approvisionnement
    Concurrentielle – Invitation ouverte à soumissionner
    Produit – NIBS
    Cliquez sur les liens ci-dessous pour voir une liste des avis associés aux codes NIBS.

    Soutien aux petites et moyennes entreprises

    Si vous avez des questions concernant cette occasion de marché, veuillez communiquer avec l'agent de négociation des contrats, dont les coordonnées se trouvent sous l'onglet Coordonnées.

    Consultez notre page de soutien si vous avez besoin d'aide ou si vous avez des questions sur le processus d'approvisionnement du gouvernement, y compris sur la façon de soumissionner ou de s'inscrire dans SAP Ariba. Vous pouvez également contacter Soutien en approvisionnement Canada, qui dispose de bureaux à travers le Canada.

    Date de modification: