Entretien du système SAP Ariba

En raison d'entretien planifié, SAP Ariba ne sera pas disponible aux heures indiquées ci-dessous. Nous nous excusons pour tout inconvénient.

  • le samedi 20 avril de 19h00 à 23h00 (heure de l’Est).

Interrogateur de capteurs à fibres optiques

Numéro de sollicitation EN578-20ISC3/79

Date de publication

Date et heure de clôture 2023/11/15 14:00 HNE

Date de la dernière modification


    Description

    *Prière de noter que le site web SIC sera disponible le 4 octobre 2023 à 10:30 HAE.*
    **MODIFICATION 001 - Une pièce jointe a été ajoutée. Le document comprend des questions et des réponses liées au défi.

    Le présent avis du défi est publié en vertu de l’appel de propositions (003) du programme Solutions innovatrices Canada (SIC) (EN578-20ISC3). Pour obtenir des renseignements généraux sur le SIC, les soumissionnaires peuvent visiter le site Web du SIC à cet effet. http://www.ic.gc.ca/eic/site/101.nsf/fra/accueil

    Veuillez consulter les documents de l’appel de propositions qui contiennent le processus de soumission d’une proposition. https://canadabuys.canada.ca/fr/occasions-de-marche/appels-d-offres/pw-…

    Étapes à suivre :
    Étape 1 : lisez ce défi
    Étape 2 : lisez l’appel de propositions : https://canadabuys.canada.ca/fr/occasions-de-marche/appels-d-offres/cb-…
    Étape 3 : proposez votre solution ici : https://ised-isde.canada.ca/site/solutions-innovatrices-canada/fr/inter…

    Titre du défi : Interrogateur de capteurs a fibres optiques
    PROMOTEUR DU DÉFI : Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

    Mécanisme de financement : contrat
    VALEUR MAXIMALE DU MARCHÉ

    De multiples contrats pourraient résulter de ce défi.

    Phase 1
    • Le financement maximal disponible pour tout contrat de la phase 1 résultant de ce programme Défi est de 150 000 $ CA, à l’exclusion des taxes applicables et des frais d’expédition, de déplacement et de subsistance, s’il y a lieu.
    • La durée maximale de tout contrat de la phase 1 résultant de ce défi est de 6 mois (à l’exclusion de la présentation du rapport définitif).
    • Estimation du nombre de contrats de la phase 1 : 2

    Phase 2
    Remarque : Seules les entreprises admissibles qui auront terminé avec succès la phase 1 seront invitées à soumettre une proposition pour la phase 2.

    • Le financement maximal disponible pour tout contrat de la phase 2 résultant de ce défi est de 1 000 000 $ CA, à l’exclusion des taxes applicables et des frais d’expédition, de déplacement et de subsistance, s’il y a lieu.
    • La durée maximale de tout contrat de la phase 2 résultant de ce défi est de 18 mois (à l’exclusion de la présentation du rapport définitif).
    • Estimation du nombre de contrats de la phase 2 : 1

    Déplacements
    Aucun déplacement n’est prévu pendant la phase 1. Les réunions de projet se tiendront par vidéoconférence.

    Énoncé du problème:

    Résumé de l’énoncé du défi
    Le Centre de recherche sur les technologies de sécurité et de rupture (TSR) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) accueille un certain nombre d’équipes de recherche qui explorent les fondements et les applications de l’optique quantique ultrarapide, de la photonique quantique et de la fibre optique. Au cours de la dernière décennie, l’équipe des fibres photoniques des TSR a mis au point une inscription laser ultrarapide d’avant-garde pour la technologie des réseaux de Bragg à fibres optiques (FBG), qui peut servir à des fins de détection dans des environnements extrêmes (conditions ionisantes, pressions et températures élevées). Les méthodes et les techniques élaborées par l’équipe éliminent plusieurs étapes de traitement principales de la fabrication classique des FBG, ce qui permet de concevoir des réseaux de capteurs FBG quasi distribués composés de centaines jusqu’à des milliers de capteurs FBG sur une fibre donnée. Ces techniques ont été transférées sous licence à l’industrie canadienne. Il existe une panoplie d’applications pour ces réseaux de détection, notamment la surveillance de l’état structurel des ouvrages de génie civil (ponts, barrages hydroélectriques, éoliennes, etc.), la production de l’énergie et la surveillance de l’environnement (oléoducs et turbines à gaz) et les technologies vertes (rendement des batteries des véhicules électriques) qui ne peuvent être gérées de manière rentable à l’aide de la technologie existante.

    Une contrainte importante de cette nouvelle technologie de détection quasi distribuée est que les méthodes d’interrogation classiques des capteurs FBG sont elles-mêmes limitées par le nombre d’éléments de détection mesurables. Voilà pourquoi il est nécessaire de recourir à de l’équipement qui est concurrentiel sur le plan des coûts et qui est capable de mesurer jusqu’à des milliers de capteurs pour pouvoir libérer le plein potentiel du bien de propriété intellectuelle que constitue l’inscription laser ultrarapide mise au point par le CNRC. Cependant, aucun équipement du genre n’est disponible dans le commerce.

    Pour ce défi, le CNRC cherche à faire la démonstration d’un système d’acquisition de données (interrogateur) capable d’interroger spectralement et spatialement des centaines et même des milliers d’éléments de détection de FBG, qui sont présents dans un réseau de détection à fibres optiques distribué sur une seule fibre optique.

    Détails

    Résultats essentiels
    La solution proposée doit :

    1. Avoir la double capacité de distinguer la longueur d’onde de réflexion d’une FBG individuelle des autres FBG (multiplexage par répartition en longueur d’onde - MRL) et de déterminer l’emplacement de la FBG par des mesures de temps de vol (multiplexage par répartition dans le temps - MRT) ;
    2. Plage de longueur d’onde dans la bande C de télécommunications : 1528 à 1568 nm ;
    3. Puissance de sortie : > 13 dBm ;
    4. Largeur spectrale du laser : < 10 MHz ;
    5. Précision de longueur d’onde : < ± 5 pm ;
    6. Répétabilité de l’accord en longueur d’onde : < ± 5 pm ;
    7. Résolution du pas d’accord du laser : 8 pm ;
    8. Canaux de sortie : 16 au minimum ;
    9. Canaux d’entrée (fibres de retour) : 16 au minimum ;
    10. Cadence de balayage du laser : de 1 Hz à 200 kHz ;
    11. Interface optique du laser : FC/APC ;
    12. Longueur d’onde étalonnée automatiquement avec référence interne ; et
    13. Interfaces de communications Ethernet ou Wi-Fi.

    Résultats supplémentaires
    La solution proposée devrait :

    1. Interroger jusqu’à 1000 FBG sur un seul brin de fibre ;
    2. Pouvoir, selon le réseau de capteurs FBG, fonctionner en mode MRL seulement, en mode MRT seulement (pour les réseaux de FBG à longueur d’onde) ou en mode hybride MRT/MRL ; et
    3. Comporter une interface utilisateur flexible, y compris la mise en forme de données selon la puissance optique ou la sortie en longueur d’onde.

    Historique et contexte
    Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) s’est engagé à adopter une approche intégrée et à coordonner ses efforts avec les innovateurs de partout au pays pour relever les défis actuels au Canada et à l’échelle mondiale, comme ceux liés à l’établissement d’une économie à faibles émissions de carbone et au développement de technologies et de ressources propres. La technologie de détection distribuée qui permet de surveiller l’infrastructure et les systèmes de production et de stockage de l’énergie, et de maintenir leur sécurité et leur résilience est au cœur de la réalisation de ces objectifs. La technologie de détection distribuée fondée sur un réseau de Bragg à fibres optiques constitue une solution prometteuse, car elle peut être exploitée dans les environnements hostiles qui sont souvent associés à la production et au stockage de l’énergie (températures élevées, champs électromagnétiques puissants ou environnements de rayonnement ionisant et corrosifs). La surveillance des batteries des véhicules électriques et la détection des fuites d’oléoducs sont des exemples précis de cas d’utilisation.

    Le marché des capteurs à fibres optiques est d’environ 2 milliards de dollars annuellement à l’échelle mondiale, les applications étant largement divisées en plusieurs secteurs : énergie, défense, industriel, civil et médical. Le marché des réseaux Bragg à fibres optiques est actuellement de 670 millions de dollars, mais on prévoit qu’il croîtra à plus de 2 milliards de dollars d’ici 2024, en grande partie en raison de l’expansion du marché de la détection optique. L’industrie canadienne de la photonique comprend plusieurs acteurs dans ce marché. Les entreprises canadiennes de la photonique qui se feront concurrence dans le cadre de ce défi afin de développer un interrogateur de FBG capable de surveiller des milliers de capteurs jouiront d’un avantage concurrentiel à l’échelle mondiale. En 2016, le Consortium photonique de l’industrie canadienne, dans une présentation pré budgétaire devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes, a souligné l’importance de soutenir l’industrie photonique canadienne, à l’instar des États-Unis et de l’Union européenne qui élaborent leur stratégie de la photonique et mettent l’accent sur leur propre économie. Le Consortium a également fait valoir l’importance du Programme d’innovation Construire au Canada pour l’industrie de la photonique. Ce défi proposé de Solutions innovatrices Canada procurera un avantage concurrentiel aux entreprises canadiennes de la photonique qui développent des systèmes fondés sur la FBG dans les marchés des télécommunications et de la détection.

    Durée du contrat

    La durée estimée du contrat sera de 6 mois.

    Accords commerciaux

    • Aucun accord commercial n'est applicable à ce processus de sollicitation

    Raison pour l'appel d'offres limité

    Un(e) agent(e) de négociation des contrats peut recourir à un appel d'offres limité pour des raisons précises énoncées dans les accords commerciaux applicables. La raison de ce contrat est décrite ci-dessous:

    • Achat de prototype

    Former un partenariat avec une autre entreprise

    La fonctionnalité permettant d'ajouter le nom de votre entreprise à la liste des entreprises intéressées est temporairement indisponible.

    Cette liste ne remplace pas et n'affecte pas les procédures de l'appel d'offres pour ce processus d'achat. Les entreprises doivent tout de même répondre aux demandes de soumissions et concurrencer en fonction des critères établis. Pour plus d'informations, veuillez lire les conditions d'utilisation.

    Entreprises intéressées par un partenariat pour cet appel d'offres :
    Remarque : Il se peut que l'information ne soit pas disponible en anglais et en français. Ceci est parce que la Loi sur les langues officielles ne s'applique pas.

    Coordonnées

    Organisation contractante

    Organisation
    SPAC
    Adresse

    10 rue Wellington

    Gatineau, Quebec, K1A0S5
    Canada
    Autorité contractante
    PSPC, SPAC
    Numéro de téléphone
    (111) 111-1111
    Adresse courriel
    TPSGC.PASIC-APISC.PWGSC@tpsgc-pwgsc.gc.ca
    Adresse

    10 rue Wellington

    Gatineau, Quebec, K1A0S5
    Canada
    Détails de l'offre

    Tous les détails concernant cette occasion de marché sont disponibles dans les documents ci-dessous. Cliquez sur le nom du document pour télécharger le fichier. Communiquez avec l'agent(e) de négociation des contrats si vous avez des questions concernant ces documents.

    Documents d'appel d'offres
    Titre du document Numéro de la modification Langue Téléchargements unique Date de l’ajout
    001
    Anglais
    et
    Français
    8

    Consultez la page « Pour commencer » pour obtenir plus d’information sur la façon de soumissionner, et autres sujets.

    Admissibilité et conditions d’utilisation

    Les occasions de marché du gouvernement du Canada, ainsi que les avis d’attribution, les documents de sollicitations et autres documents sont disponibles sans frais sur AchatsCanada, sans devoir s’inscrire.

    Les informations peuvent être disponibles sur une autre source avant d'être disponibles sur AchatsCanada. Vous avez peut-être reçu ces informations via un distributeur tiers. Le gouvernement du Canada n'est pas responsable des avis d'appel d'offres ou des documents et pièces jointes qui ne sont pas accédés directement à partir d’AchatsCanada.canada.ca.

    Les appel d'offres ou avis d'attribution du gouvernement du Canada sont titulaire d’une licence du gouvernement ouvert - Canada qui régit son utilisation. Les documents de sollicitation et / ou les pièces jointes à l'appel d'offres sont protégés par le droit d'auteur. Veuillez consulter les conditions d’utilisation pour obtenir plus d'information.

    Détails

    Type d’avis
    Demande de propositions
    Langue(s)
    Anglais, Français
    Région(s) de livraison
    Canada
    Région de l'appel d'offres
    Canada
    Durée du contrat
    6 mois
    Méthode d'approvisionnement
    Concurrentielle – Appel d’offres sélectif
    Critères de sélection
    Variations ou combinaisons des méthodes susmentionnées

    Soutien aux petites et moyennes entreprises

    Si vous avez des questions concernant cette occasion de marché, veuillez communiquer avec l'agent de négociation des contrats, dont les coordonnées se trouvent sous l'onglet Coordonnées.

    Consultez notre page de soutien si vous avez besoin d'aide ou si vous avez des questions sur le processus d'approvisionnement du gouvernement, y compris sur la façon de soumissionner ou de s'inscrire dans SAP Ariba. Vous pouvez également contacter Soutien en approvisionnement Canada, qui dispose de bureaux à travers le Canada.

    Date de modification: